Les questions à se poser avant de déclencher ! - Blog - Passion-Photographie

Aller au contenu

Les questions à se poser avant de déclencher !

Passion-Photographie
Publié par dans Techniques photo ·
Cet article est pour moi très, très important ! Je m’explique. Une fois la technique maitrisée, ce qui va nous faire le plus progresser en photo c’est de se poser les bonnes questions avant de presser sur le bouton.

Quel est mon sujet ?

C’est une question qui peut paraître stupide mais on ne compte plus les photos que l'on voit sur le net où le sujet de la photo est peu/pas identifiable, ou pas mis en valeur. Il faut absolument se poser deux secondes avant de déclencher et se demander quel est son sujet. Ainsi, on va l’inclure dans la composition de façon harmonieuse, nous nous appliqueront sur la mise au point et enfin on le fera bien ressortir grâce à une bonne exposition et une bonne profondeur de champ…


Une fois que l'on a bien identifié son sujet, vient la question du message…


Quel est mon but ?

C’est LA question indispensable qu’il faut se poser. Trop souvent on appuie sur le déclencheur sans réfléchir. Conséquence, on a une photo qui est correcte techniquement (bien exposée et nette là où il faut), mais qui ne délivre pas de message.

Par exemple: Au niveau symbolique, la joie est du côté de la LUMIERE. A l’inverse, le drame, la tension, la tristesse est représenté par l’ombre, le noir. Donc au niveau photographique, il faut tout pour que les lecteurs ressentent la joie ou la tristesse de l’instant immortalisé.

Ce qui ne veut pas dire que j’utilise toujours les mêmes principes tout le temps .....

Un photographe accompli part d’une INTENTION PHOTOGRAPHIQUE. Et seulement ENSUITE, il pensera à la technique. Notre matériel photo n’est qu’un outil pour exprimer notre vision… ce qui m’amène à la question suivante


Quel matériel et quel réglage va servir mon intention photographique ?

Une fois déterminé ce que l'on veux exprimer, on va choisir son matériel et ses réglages en fonction du message à délivrer.

Question objectif, j’utilise des focales fixes, ce qui me permet d’avoir de beau flou d’arrière plan, ce qui vient encore renforcer le côté doux de mes images.

Bref, j’adapte mon matos et mes réglages en fonction du sentiment que je veux faire ressentir, en fonction de mon intention photographique… et je n’achète pas nécessairement  le dernier zoom à la mode sous prétexte qu’il est performant. Je me demande d’abord si son rendu correspond à ce que je recherche.


Est-ce qu’un élément de l'arrière plan ne vient pas perturber mon image ?

Notre première préoccupation est de mettre en valeur notre sujet. Cela veut pas dire que nous ne devons pas faire attention à ce qui se passe à l’arrière plan. Dans la mesure du possible, nous devons éliminer tous les éléments perturbateurs sous peine d’affaiblir notre photo. Si un objet dans le background attire de façon intempestive le regard du spectateur, votre sujet va perdre de sa force. En effet, en regardant votre photo l’oeil fera des va et vient incessant entre le sujet et l’objet perturbateur.

La bonne réaction est de trouver une solution pour éliminer ces éléments A LA PRISE DE VUE. Déplacez-vous (parfois quelques centimètres suffisent) ou déplacez les objets qui vous gênent. Photoshop ne doit intervenir qu’en dernier recours, si VRAIMENT vous n’avez pas pu faire autrement.

Ne soyez pas fainéant, soyez photographe.

Tout naturellement, la question complémentaire à se poser est…


Est-ce que chaque élément entrant dans le cadre sert à mon image ?

Vous l’avez compris, c’est pour ça que je ne vais pas m’étendre sur le sujet : tout ce qui n’a rien à faire dans la photo… ne doit pas y figurer. Inspirez-vous des grands réalisateurs de cinéma qui pensent le moindre détail de chaque plan. Il est évident que dans bon nombre de situations, un photographe n’a pas le même temps de réflexion. Mais cela n’est pas une excuse pour ne pas faire attention à ce qu’on met dans le cadre.


Est-ce que ma composition sert mon message ?

Mon but ultime : créer une composition qui renforce le message que je veux faire passer.


Est-ce que mon échelle de plan sert mon message ?

A travers cette notion , je fais directement référence au langage cinématographique. En effet, il existe des échelles de plan. Faisons d’abord une liste (non-exhaustive). Il y a le très gros plan, le gros plan, le plan rapproché, le plan moyen, le plan demi-ensemble, le plan d’ensemble, le plan général, etc.

Chacune de ces échelles expriment des choses différentes.


En Conclusion

L’essentiel de cet article est tourné vers cette question essentielle qui est : QU’EST CE QUE JE VEUX DIRE à travers mes images. Ne passez pas à côté de cette réflexion qui donne du sens à votre travail.



Passion-Photographie
Augisey | M: +33067 2136321
©2017 Hervé LOUIS-FRANCOIS all rights reserved
Retourner au contenu